QU'ONT-ILS FAIT APRES LES ANNEES JACQUES HELIAN ?

ZAPPY MAX


Zappy Max accéda à la célébrité grâce à ses jeux radiophoniques et notamment son fameux « Quitte ou Double » sur Radio Luxembourg puis RTL . Il est l'auteur de plusieurs livres, dont un intitulé "Jacques Hélian et son orchestre: une Saga Fabuleuse".

Il s'est éteint le 16 juin 2019

Après dix ans chez Hélian, Henry Tallourd passa vingt ans aux côtés de Pierre Perret avant d’être le partenaire de Benny Vasseur sur des disques d’Annie Cordy .
Il nous a quittés en Août 2006

JO CHARRIER


GINETTE GARCIN

Jo Charrier s’orienta vers l’opérette .
Il s'est éteint le 3 mars 2011

Jo Donna anima, pendant plusieurs décennies, "Inter-danse" sur France-Inter.
Il nous a quittés le 30 octobre 2003

Lucien Jeunesse chanta chez Ray Ventura et anima longtemps le légendaire "Jeu des mille Francs" où l'avait précédé Roger Lanzac qui avait, lui aussi, fait ses premiers pas chez Hélian.

Il s'est éteint le 4 mai 2008



Ginette Garcin a chanté, de temps à autre, des chansons de Jacques Hélian et poursuivi une belle carrière au cinéma, à la télévision et surtout au théâtre, en tant que comédienne et aussi auteur dramatique . Sa pièce "Le Clan des Veuves" est restée à l'affiche pendant 3 ans. On l'a vue régulièrement dans la série télévisée "Famille d'accueil".

Elle s'est éteinte le 10 juin 2010

 

CLAUDE EVELYNE

Claude Evelyne, après avoir chanté quelque temps en solo, retrouva les micros de Radio Lausanne et les caméras de la Télévision Suisse Romande où elle resta 28 ans.
Elle s'est éteinte le 27 Mars 2014.

On retrouva Nadine Young au sein des « Blue Stars » puis en soliste pour quelques faces gravées vers la fin des années cinquante.

La « troisième voix » était celle de Rita Castel qui, grâce au grand professionnalisme dont elle avait fait preuve pendant 7 ans chez Hélian, fit partie des choristes de Michel Legrand, Charles Aznavour, Gilbert Bécaud. 

 LOU DARLEY


Lou Darley, au grand regret de ses nombreux admirateurs, continua à faire de la danse mais quitta peu à peu la chanson et se retira dans le midi. 

Elle nous a quittés le 31 octobre 2016

DENISE ROSIA-VARENE

Denise Rosia, qui avait épousé Marcel Bianchi, s'est souvent produite sous le nom de Denise Varène après avoir parcouru le monde et chanté aux côtés de son époux guitariste . 

JEAN-LOUIS TRISTAN


Jean-Louis Tristan fit quelques disques, dont « Toi le venin » puis s’orienta vers le cinéma et le théâtre : on a pu le voir avec Dany Robin dans « Demandez Vicky », ou avec Brel dans « L’Homme de la Mancha » ; puis dans des films de Molinaro, Jean Renoir, Yves Boisset.

Il s'est éteint le 19 juillet 2008

PATOUM et PIERRE BRUN

Patoum a joué régulièrement dans divers orchestres de jazz comme les "City Jazzers", notamment avec son ami André Paquinet.

Il s'est éteint le 5 avril 2012

Pierre Brun monta son propre orchestre à la fin des années 50. Il joua dans de nombreux pays. Frappé par une hémiplégie et paralysé de la main gauche à 47 ans, il apprit à jouer de la trompette avec la main droite et se produisit sous le nom de "Handycap".

Il nous a quittés le 2 novembre 2000


FERNAND VERSTRAETE

Fernand Verstraete, ici au Festival d'Antibes Juan les Pins en 1990, était devenu auparavant le mystérieux « Trumpet Boy » et avait signé des orchestrations pour le
« Palmarès des Chansons » . 

Il s'est éteint le 12 juillet 1992

ANDRE PAQUINET

André Paquinet fit partie des orchestres de Michel Legrand, Paul Mauriat, Duke Ellington, Quincy Jones...excusez du peu!
Il joua dans le big band de Claude Bolling, comme ici au "Concert de la Victoire" devant 300 000 personnes, Place de la Concorde, lors du 50è anniversaire de la libération de Paris le 25 août 1994. 

Il nous a quittés le 5 juillet 2014

JACQUES HELIAN

Quant à Jacques Hélian, sollicité par de nombreux comités des fêtes, il remonta, à partir de l’été 1958, un orchestre pour faire danser, sans caractère créatif mais avec de très bons éléments, qu’il dirigea jusqu’en 1979 ; il se plongea, ensuite, dans la rédaction de son livre «les Grands Orchestres de Music-hall en France » qui sortit en 1984 et obtint le grand prix du meilleur document de l’Académie du Jazz.



Il nous a quittés le 29 juin 1986. Il est inhumé à Paris au columbarium du Père Lachaise, N° 15672.